L’apprentissage positif

Y’ A.C.A

Apprendre, Comprendre, Appliquer

L’apprentissage permet de découvrir un domaine, un secteur, une activité ou un savoir en abordant le sujet par la théorie afin de préparer l’apprenant à la réalité qu’il est amené à découvrir. Son principe est de transformer une nouveauté en disposition automatique. Son intérêt repose sur une mécanique dynamique de la mémoire, sur une boucle itérative en quatre étapes, selon l’approche du  cycle d’apprentissage expérientiel de Kolb,  (Kolb, 1984) qui n’est pas sans rappeler l’approche épistémologique de la science de Bachelard :

L’expérience concrète, tient dans la pratique et la mise en application d’une connaissance maîtrisée qui permet alors d’agir positivement sur le monde  avec une prévision relative des conséquences et résultats attendus.

L’observation réfléchie, consiste en une opération d’analyse d’éléments présents dans un ou plusieurs environnements simultanés : physiques, cognitifs, techniques ou spatio-temporels.

La conceptualisation, ou montée en généralité, est un exercice d’abstraction, où les idées trouvent leur place et se formalisent en intégrant une diversité de possibles vérifiant l’observation, ainsi que leurs limites.

L’émission d’hypothèses, est semblable à une face de tests, et vient élargir et permettre un montée en généralité plus importante pour cette connaissance, en l’appliquant à de nouveaux cas, afin de varier les éléments du contexte de production de l’observation et de la conceptualisation de la connaissance à différents niveaux d’abstraction.

Cette définition processuelle se focalise sur les interactions qui ont lieu pendant l’action d’apprendre, ou de se former. Elle met l’accent sur les différentes étapes et pratiques que traverse successivement un individu au cours de sa formation. Cependant, cette dernière se définit également d’un point de vue plus institutionnel, où l’on intègre alors différentes entités sociales comme l’école, l’université ou bien encore le monde professionnel. Lié à la récente crise sanitaire du Covid-19, le gouvernement a proposé  une augmentation du budget dédié à la formation professionnelle.

Cependant, conjointement à la définition de Kolb sur l’apprentissage, apprendre nécessite corrélativement pratiquer, et dans le cas d’une formation professionnelle, le savoir opérationnel n’a de valeur qui si l’individu peut en faire bénéficier son activité dans un cadre d’exercice concret.

Encore aujourd’hui, trop d’organismes professionnels de formation ne vont pas jusqu’au bout de la démarche d’apprentissage et ne permettent pas aux apprenants de mettre en pratique dans un cadre concret d’exercice professionnel ce qui a été transmis et acquis durant la formation. Dans ce cas précis, cette méprise engendre une perte de temps importante pour l’individu en formation.

Ainsi, différents modèles d’organisations pédagogiques s’expriment, et les connaissances transmises sont tantôt plus tournées vers le côté général et théorique du savoir, ou vers son caractère plus empirique et pratique. Les garanties de pouvoir exercer ne sont pas toujours présentes et l’on assiste à une perte de sens chez les individus formés, et parfois même, ce qui est légitime, à l’émergence d’une certaine rancœur à l’égard des promesses non tenues.

Dans le monde professionnel, les besoins et objectifs de ce dernier sont moins tournés vers la culture, l’esprit critique, que vers la compétence et le caractère opérationnel de la connaissance. On parle souvent alors plus de “savoir faire”, car, ce qui est alors transmis, à vocation à être directement mis en place et permettre une meilleure performance et évolution de carrière au sein de la suite de postes dans laquelle on souhaite naître, puis évoluer.

Travailler sur des projets de formation n’a en soit, qu’une valeur pédagogique construite de manière à dynamiser l’apprentissage, mais cela cache souvent bon nombres de lacunes à l’égard des suites naturelles et professionnelles de l’après formation :

https://www.cpformation.com/le-controle-pole-emploi-de-la-qualite-de-la-formation-en-pratique/

Et les contrôles aujourd’hui, enfin, se durcissent.

Bibliographie

Kolb, D.A. (1984). Experiential learning. Englewood Cliffs, New Jersey: Prentice-Hall.